Microprogramme en société, politiques publiques et santé

Le microprogramme en société, politiques publiques et santé permet l'acquisition de connaissances transversales liées aux aspects sociaux et politiques en santé. Le programme vise à développer une compréhension du rôle des inégalités sociales et des multiples déterminants sociaux de la santé.

Le microprogramme est composé de 3 cours de tronc commun, auxquels s'ajoutent 2 autres parmi un choix de 30 cours à option, répartis en 2 blocs de cours : Société et santé, et Politiques publiques et santé.

  • Admission à l’automne ou à l’hiver
  • Offert le jour
  • Plein temps
  • 15 crédits, dont 6 à option

Faire une demande d'admission

Plusieurs disciplines sont mises à contribution dans l'étude des réalités politiques et sociétales en santé :

  • Anthropologie
  • Démographie
  • Psychoéducation
  • Science politique
  • Service social
  • Sociologie, etc.

Tous les cours du programme exposent les étudiants aux recherches, aux cadres d'analyse et aux critiques issus des sciences sociales. Ouvert sur le monde, le microprogramme profite aussi d'une perspective comparée. Il porte entre autres une appréciation sur la situation du Québec et du Canada à la lumière d'expériences étrangères.

Le microprogramme peut faciliter l'accès au marché du travail ou mener au D.E.S.S. en société, politiques publiques et santé, pour lequel la moitié des crédits aura déjà été acquise. Dans ce dernier cas, l'étudiant devra avoir maintenu une moyenne d'au moins 3,0 dans les cours du microprogramme.

À qui ce programme s'adresse-t-il ?

Le programme s'adresse non seulement aux bacheliers qui souhaitent obtenir une solide formation en sciences sociales, mais aussi à des professionnels œuvrant ou ayant déjà œuvré dans ce secteur. La formation antérieure doit inclure une préparation adéquate en sciences sociales.

Des questions sur le programme?

Estelle Carde, responsable de programme : 514 343-6634
Geneviève Meany, technicienne en gestion des dossiers étudiants : 514 343-3770

Les + du microprogramme en société, politique publique et santé

  • Le pluridisciplinarité : des cours variés donnés par des professeurs issus d’horizons différents.
  • Des échanges enrichissants avec des étudiants provenant de filières et de programmes diversifiés.