Perspective : Laboratoire d'idées interdisciplinaire

À propos

En 2018, la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal lance une nouvelle initiative : un laboratoire d’idées interdisciplinaire sur de grands enjeux de société. Des groupes d’étudiants aux cycles supérieurs sont appelés à réfléchir et échanger sur une thématique précise, et se voient confier la tâche de préparer un rapport de synthèse (white paper) destiné à des décideurs politiques.

Dans le sillage de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA, c’est la question des risques liés à l’intelligence artificielle (IA) pour la société (l'impact sur le marché du travail, le tissu social et les politiques publiques) qui est au centre des réflexions des premiers groupes.

Thématiques de recherche

Groupe 1

Impacts de l'intelligence artificielle dans le recrutement des employés

Sous la coordination de Martin Gibert, chercheur en éthique de l'intelligence artificielle au Centre de recherche en éthique (CRÉ) de l'Université de Montréal et à IVADO

Groupe 2

Impacts de l’automatisation dans le monde du travail

Sous la coordination de Me Dobah Carre, avocate et docteure en droit de l’Université de Montréal et de l’Université Paris 1-Sorbonne.

Groupe 3

Impacts humains des investissements spécifiques à l’IA

Sous la coordination de Jean-François Gagné, chercheur au CÉRIUM et chargé de cours au Département de science politique.

Les groupes sont composés d'étudiants de maîtrise et de doctorat provenant de diverses disciplines : relations industrielles, communication, informatique, philosophie, sociologie, psychologie, criminologie, sciences économiques, mathématiques, neuropsychologie, science politique, études internationales, etc.

Les rapports seront présentés à l'automne 2018.