Crédit photo : Polytechnique Montréal

English

L’Université de Montréal s’engage dans une campagne citoyenne de plus de 500 000 $ pour préserver les lacs des algues bleu-vert.

Je veux participer

Contexte

Depuis plusieurs années, le développement des algues bleu-vert constitue une problématique environnementale qui alarme les autorités sanitaires, ainsi que plusieurs citoyens, élus et gens d’affaires à travers tout le Québec et le Canada.

Les algues bleu-vert, qu'est-ce que c'est ?

Aussi appelées « cyanobactéries », les algues bleu-vert sont des bactéries naturellement présentes dans les cours d’eau. À un certain degré de chaleur (un phénomène exacerbé par les changements climatiques), de lumière et de nutriments (provenant de l’agriculture ou de rejets municipaux), elles prolifèrent et fleurissent dans les écosystèmes aquatiques, notamment les lacs. Outre leur aspect peu avenant, les floraisons de cyanobactéries produisent fréquemment des cyanotoxines, qui, lorsqu’elles sont ingérées par les humains ou les animaux, peuvent causer des maladies, voire entraîner la mort.

Depuis 2016, Sébastien Sauvé, professeur en chimie environnementale à l’Université de Montréal, mène l’une des plus grandes initiatives de recherche au monde à ce jour sur les cyanobactéries. Dans le cadre de ce projet,  M. Sauvé et son équipe ont décidé de mettre en place ADOPTE UN LAC, une campagne permettant à tous les citoyens de participer au développement des connaissances et à la recherche de solutions sur les cyanobactéries.

Crédit photo : Blueleaf Inc.

Objectifs de la campagne ADOPTE UN LAC

Moyen

Pour y parvenir, la campagne sollicite l’appui de généreux donateurs. Elle vise à atteindre le montant de 500 000 $ afin de pouvoir recueillir et analyser 500 échantillons d’eau.

Comment participer à la campagne ADOPTE UN LAC

Deux moyens d’action pour participer à la campagne :

1) Adopter un lac en se portant volontaire pour recueillir un échantillon d'un lac.

En savoir plus

Les personnes qui auront manifesté un intérêt pour cette option seront contactées par l’équipe de recherche du professeur Sébastien Sauvé. Ils recevront ensuite une trousse d’échantillonnage. Un fois leur lac échantillonné, ils devront retourner la trousse et l’échantillon à l’équipe de recherche afin que celle-ci puisse analyser le prélèvement d’eau à l’aide d’équipements à la fine pointe de la technologie. Par la suite, l’équipe de recherche transmettra les résultats obtenus sur l’état du lac aux participants.

2) Adopter un lac en faisant un don.

Tous les montants comptent et permettront de faire de cette campagne un succès.
Aussitôt que 1000 $ sont recueillis, 1 échantillon de lac peut être réalisé. Ainsi :

1 lac échantillonné = 1000 $ recueillis
500 lacs échantillonnés = 500 000 $ recueillis

Je veux participer

Afin de souligner votre contribution