Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Structures et options du programme

Les 5 options du D.E.S.S.

Le D.E.S.S. en environnement et développement durable présente 5 options distinctes. Chacune propose un minimum de 9 crédits (3 pour un cours obligatoire et 9 pour les cours à option) et un maximum de 18 crédits.

Option 1 : Biogéochimie environnementale

La biogéochimie environnementale est l'étude des interactions entre les organismes vivants et les matériaux de la surface de la Terre. Elle s’attarde à plusieurs échelles spatiales et temporelles, allant des réactions microscopiques aux grands cycles planétaires. 
L'étude de la biodisponibilité, de la mobilité et du devenir des contaminants dans l'environnement est le point de mire de cette orientation. La biogéochimie environnementale se situe à l’interface de plusieurs disciplines : biologie, géologie, géographie, chimie, toxicologie, etc.

Option 2 : Gestion de l'eau

Cette orientation vise à fournir une formation professionnelle interdisciplinaire dans le domaine de la gestion de l’eau. Elle regroupe à la fois la protection de la ressource, la préservation de la santé des écosystèmes aquatiques et de leur biodiversité, de même que l’utilisation efficace et la conservation des ressources hydriques. 
Cette option met l’accent sur les connaissances scientifiques et techniques en écologie aquatique, en écotoxicologie et en gestion intégrée des bassins versants. Des notions complémentaires en économie et en politique permettent d’appliquer les connaissances scientifiques dans un contexte décisionnel de gestion.

Option 3 : Gestion de la biodiversité

La situation préoccupante de la diversité biologique s’explique par l’incapacité de freiner la perte rapide et par les changements de la biodiversité. Ces derniers sont causés par l’occupation humaine, qui altère les habitats. 
Les changements de la biodiversité sont devenus des enjeux à la fois régionaux, nationaux et internationaux. Ils demandent un accroissement des connaissances dans ce secteur afin d’assurer une meilleure utilisation et conservation de la biodiversité, et de biens et services écologiques qu’elle procure. 
Cette orientation permet aux étudiants de s’approprier des outils pratiques et théoriques nécessaires à une meilleure compréhension de la biodiversité, et d’assurer une évaluation précise de sa valeur scientifique, économique, sociale et culturelle. 
Les étudiants inscrits au D.E.S.S. seront en mesure de soupeser les enjeux qui entourent la modification de la biodiversité, d’en évaluer les conséquences, et de proposer des pratiques saines pour en assurer la conservation.

Option 4 : Enjeux sociaux et gouvernance

Le développement durable exige un équilibre dynamique, basé sur le long terme, entre l’environnement et les activités humaines. Il émerge de compromis entre l’écologique et le social, à situer dans leurs contextes biogéographique, sociétal, politique, économique et culturel. 
Cette orientation vise à explorer les dimensions humaines de ces enjeux selon une démarche critique et interdisciplinaire. Au terme de sa formation, l’étudiant pourra analyser les enjeux sociaux liés aux processus de transformation de la société dans une perspective de développement durable.

Option 5 : Perspective d’aménagement

La mise en œuvre du développement durable nécessite une transformation en profondeur de la manière d’aménager nos milieux de vie. 
Les interventions humaines de toutes échelles, qu’elles touchent aux produits et services, aux bâtiments, aux quartiers, aux villes ou aux territoires, doivent être planifiées et réalisées à partir d’approches de plus en plus larges. Elles sont aussi tenues de prendre en compte la complexité d’enjeux variés et incontournables des domaines économique, environnemental, social, culturel, historique, politique, éthique, etc. 
Cette option offre aux participants une formation multidisciplinaire axée sur l’exploration de ces enjeux. Elle vise l’acquisition d’une fine compréhension des projets de développement et de leur mise en œuvre.

Le tronc commun

Le tronc commun du D.E.S.S. vise, d’une part, à donner aux étudiants issus de disciplines variées les connaissances essentielles à une pratique professionnelle éclairée en environnement et développement durable. Il met d’autre part les étudiants en situation de travail interdisciplinaire, abordant des problématiques concrètes et d’actualité.
Le D.E.S.S. en environnement et développement durable comprend un minimum de 30 crédits, répartis dans le tronc commun et dans les 5 options du programme. 
Le tronc commun se compose d’un minimum de 12 crédits (9 pour les cours obligatoires et 3  en option) et d’un maximum de 19 crédits.
Consultez le site Admission de l’UdeM afin de prendre connaissance de la structure complète et de l’ensemble des cours offerts au D.E.S.S. en environnement et développement durable.