Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Je donne

Rechercher

Bannière 50e anniversaire de la FAS

Anne Panasuk

Baccalauréat (1976) et maîtrise (1981) en anthropologie 

Crédit photo : Patrick Lachance
Anne Panasuk

Titulaire d’une maîtrise (M.Sc) en anthropologie de l’université de Montréal, Anne Panasuk a enseigné l’anthropologie au niveau collégial en plus de faire de la recherche, avant de se tourner vers le journalisme.

Pendant trente-huit ans, Anne Panasuk a été reporter, animatrice et surtout journaliste aux émissions d’affaires publiques de la télévision de Radio-Canada, dont les dix dernières années à l’émission phare Enquête. Au cours de sa carrière, elle a reçu plus de vingt prix pour l’excellence de son travail journalistique, dont deux fois le prestigieux prix de journalisme économique et financier de la Caisse de Dépôt et de la Banque Merrill-Lynch et quatre fois le prix Judith Jasmin.

Sa curiosité l’a amené à traiter autant de questions sociales, comme les erreurs judiciaires, qu’économiques. Ainsi, elle a enquêté sur la corruption au sein de l’entreprise SNC Lavalin jusqu’en Tunisie, en Algérie et en Lybie. Sa soif d’apprendre l’a inspiré à réaliser de longs reportages dans différents pays : Afghanistan et Turkménistan à la rencontre de réfugiés, en Amazonie et en Colombie sur les traces de compagnies minières canadiennes, au Pérou alors que le groupe terroriste Sentier lumineux faisait régner la peur, en Australie à comprendre l’enquête menée sur son organisation policière, sans mentionner le Brésil, l’Allemagne, l’Égypte, etc.

Une fois à la retraite, Anne Panasuk a transmis ses connaissances aux artisans de Radio-Canada sur la façon de faire des reportages en milieu autochtone. Elle a également agi comme consultante auprès des journalistes du quotidien Le Devoir qui ont mené des enquêtes. Son livre Aussat, à la recherche des enfants disparus publié chez Edito, l’automne dernier dévoile un chapitre ignoré de nos relations avec les premiers peuples.

Dans une suite logique, son mandat présent est conseillère spéciale auprès du ministre des Affaires autochtones du Québec pour le Soutien aux familles d’enfants autochtones disparus ou décédés.