Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Alexis Vallée-Bélisle

Département de chimie

Alexis Vallée-Bélisle a eu le coup de foudre à l’adolescence pour la chimie. « J’ai compris que ce serait pour longtemps ma passion. C’est une science où de nombreuses disciplines entrent en ligne de compte », indique le chercheur de 38 ans.

De la chimie au dépistage du VIH

Professeur au Département de chimie depuis 2012, il s’intéresse tout particulièrement aux nanotechnologies. M. Vallée-Bélisle apprécie que ses travaux trouvent des applications concrètes et soient utiles à la société. À la suite d’un voyage en Afrique où il a visité des hôpitaux, il a d’ailleurs décidé d’adapter une de ses découvertes et de la mettre au service des pays en voie de développement. L’instrument de mesure portatif qu’il a mis au point pourrait révolutionner le diagnostic des maladies infectieuses, dont le virus de l’immunodéficience humaine.

« Notre technologie est facile à utiliser et permet d’obtenir un diagnostic en moins de cinq minutes. Il suffit de déposer une goutte de sang sur l’appareil », explique le directeur du Laboratoire de biocapteurs et de nanomachines de l’UdeM.

En attendant la mise en marché possible de son instrument de mesure, cet amateur de tango poursuit ses travaux sur les applications potentielles des nanotechnologies. « Les domaines d’application sont vastes et dépendent de la seule créativité des chercheurs »,affirme-t-il.

Le Département de chimie de l’Université de Montréal est résolument axé sur la recherche, puisqu’il forme presque autant d’étudiants à la maîtrise et au doctorat que d’étudiants au premier cycle.

chimie.umontreal.ca

*Le texte provient de la publication Au sommet et le choix des chercheurs mis en vedette est assuré par le Bureau des communications et des relations publiques.

Liste de nos chercheurs par unité