Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Madame Françoise David

Françoise David est une militante infatigable à l'origine de nombreuses luttes sociales au Québec. Elle a étudié à l'École de service social en de 1969 à 1972 pour devenir organisatrice communautaire. Elle a ensuite travaillé au Centre des services sociaux de 1972 à 1987. En 1994, elle succédait à Céline Signori à la présidence de la fédération des femmes du Québec qu'elle a quitté en juin 2001. Au cours de son mandat elle a été l'instigatrice de deux marches des femmes: la marche du «  Pain et des Roses » de 1995 et la marche mondiale des femmes en l'an 2000. Cette dernière a rassemblé des femmes de 163 pays et territoires et a permis à Madame David de faire la jonction entre la lutte pour l'égalité des sexes et le combat contre la pauvreté. Françoise David a le mérite d’avoir rendu accessible la compréhension de la lutte des femmes.

Elle a ensuite oeuvré au sein d'Au bas de l'échelle (ABE) un organisme de lutte pour le respect des droits des non-syndiqué(e)s. Elle a été notamment chargée de coordonner une campagne d'action auprès du gouvernement du Québec pour qu'il réforme en profondeur la loi sur les normes du travail. Elle s'est aussi fait remarquer comme porte-parole du collectif «  D'abord solidaires » qu'elle a récemment formé. Elle fera bientôt le saut en politique à la tête d'un nouveau groupe appelé «  Option citoyenne » :un parti féministe, de gauche, écologiste, altermondialiste, pacifiste et anti-raciste.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de premier et deuxième cycles de la Faculté des arts et des sciences
Le 14 juin 2004