Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Madame Michèle Viroly

Née à Hanoi d’un père français et d’une mère vietnamienne, Mme Michèle Viroly a poursuivi ses études au Viêtnam et en France avant d’arriver, en 1962 à Montréal où elle étudia au collège Marie-de-France avant de s’inscrire au Département de linguistique et de traduction où elle a complété sa maîtrise en 1971. Ces études axées sur une maîtrise avancée de la langue française et le transfert linguistique de l’anglais vers le français la destinaient tout naturellement à une carrière de traductrice ou de rédactrice au sein des services linguistiques d’une grande entreprise montréalaise. Il s’agissait là d’un avenir prometteur, mais Mme Viroly a su changer l’argent en or en mettant sa haute compétence langagière au service du grand public dans une carrière journalistique où tant la voix que le propos ne se sont jamais dérobés aux plus hauts standards d’excellence. Entrée à Radio-Canada en 1965, Michèle Viroly y fit une longue carrière journalistique, marquée de plusieurs grandes réalisations. Le Téléjournal de Radio-Canada- elle fut la première femme journaliste aux Nouvelles de Radio-Canada-, et Les grands reportages de RDI ont fait connaître Mme Viroly à un large auditoire mais ce sont également des émissions comme «Actuel», «Le sens des affaires», «Économie, Finances et Cie» qui ont permis à tout un chacun d’apprécier quotidiennement non seulement la qualité de l’information mais aussi la beauté d’une langue française simple, exacte et impeccable. Tout au long de sa carrière de journaliste, Mme Viroly qui avait fait sa thèse sur «Les anglicismes de la langue journalistique», a été une ambassadrice de la langue française d’un océan à l’autre au Canada, et à fait la fierté de ses formateurs et de son alma Mater. C’est avec un immense plaisir que nous soulignons sa grande contribution à la vie publique dans le cadre des célébrations du 125e anniversaire de l’Université de Montréal.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de premier et deuxième cycles de la Faculté des arts et des sciences
Le 21 juin 2004