Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Monsieur Claude Corbo

Après des études classiques au Collège Jean-de-Brébeuf, Claude Corbo s’est inscrit à l’Université de Montréal, où il a obtenu en 1967 une maîtrise et en 1973 un doctorat en philosophie. Ces études de philosophie n’étaient que le prélude à une fort brillante carrière. Claude Corbo est d’abord connu pour avoir été recteur de l’Université du Québec à Montréal de 1986 à 1996, mais ce titre risque de masquer l’ampleur de son engagement dans la recherche et l’importance de sa contribution aux organismes gouvernementaux.

Engagé au Département de Science politique de l’UQAM en 1969, Claude Corbo a été successivement vice-doyen des Sciences humaines (1972-1974), registraire (1974-1978), doyen de la gestion des ressources (1978-1979) et vice-recteur à l’enseignement et à la recherche jusqu’en 1986. Cette intense activité administrative au sein de l’université n’a aucunement constitué un obstacle à ses recherches en science politique. Ainsi, depuis 1992, on ne dénombre pas moins de 16 ouvrages à son actif. Malgré cette intense activité, il a assumé de nombreux mandats pour des ministères ou organismes du gouvernement du Québec et pour la ville de Montréal. Il s’est intéressé à la sécurité publique et à la déontologie policière. En 2001-2002, il a coordonné le processus de mise à jour des études sur l’avenir du Québec d’abord réalisées dans le cadre des travaux de la Commission Bélanger-Campeau. Choisi, en 1983, comme «  Grand Montréalais de l’avenir », il a reçu en 1989 un «  Certificat de mérite » du Conseil international d’études canadiennes et la médaille «  Mérite et reconnaissance » du Conseil québécois pour l’enfance et la jeunesse en 1991. Le département de philosophie est donc heureux de compter M. Corbo parmi ses diplômés.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de premier et deuxième cycles de la Faculté des arts et des sciences
Le 21 juin 2006