Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Monsieur René Grenier

Diplômé de l’École de Psychoéducation en 1971, René Grenier entreprend sa carrière professionnelle au Centre de réadaptation Boscoville qui se consacre aux adolescents en difficulté d’adaptation. Dans ce centre-phare de la psychoéducation, là même où ont été jetées les bases de la discipline et où celle-ci s’est principalement développée, il travaillera comme psychoéducateur et assumera la responsabilité de chef d’unité jusqu’en 1979.

Fort de cette expérience et d’une maîtrise en administration publique obtenue en 1979, il dirige ensuite, pendant près d’une quinzaine d’années, pour la région du Montréal Métropolitain, une équipe de cadres et de professionnels qui offrent des services aux jeunes et aux adultes présentant des problèmes de comportement, d’alcoolisme, de toxicomanie, d’itinérance et de VIH/Sida.

Puis, de 1993 à 1998, il est responsable de l’ensemble des services offerts aux personnes handicapées physiques et intellectuelles pour la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux de Montréal Centre. Enfin, après avoir été pendant quelques années directeur de la qualité des services pour le centre de réadaptation Gabrielle Major, il fonde en 2001 son propre bureau de consultation, lequel offre depuis ses services aux établissements du réseau de la Santé et des Services Sociaux.

Reconnu pour ses grandes qualités d’écoute et de leadership et pour son profond humanisme, René Grenier a constamment su, dans ses diverses fonctions d’intervenant, de responsable de services ou encore de consultant, promouvoir la psychoéducation, la faisant même connaître dans des contextes de pratique où elle était méconnue voire inconnue. Qui plus est, à titre de vice-président de l’Association des psychoéducateurs du Québec durant la décennie 1990, il a été l’un des principaux artisans de la professionnalisation du domaine et de la création, en l’an 2000, de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. Membre du bureau de direction de l’Ordre jusqu’en 2002, il a reçu en 2003 le prix «  Mérite du Conseil Interprofessionnel du Québec » du Regroupement des ordres professionnels du Québec.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de premier et deuxième cycles de la Faculté des arts et des sciences
Le 18 juin 2007