Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Monsieur Gérald Larose

Titulaire d’une maîtrise en théologie et d’une maîtrise en service social de l’Université de Montréal, M. Gérald Larose est surtout connu pour avoir été, durant 16 années, président de la Confédération des Syndicats Nationaux (CSN), soit de 1983 à 1999. Dans ces fonctions, il s’est signalé par son humanisme, ses talents de négociateur et son sens de la communication. Depuis son départ de la CSN, il a continué de s’intéresser aux mouvements sociaux et au développement de la société civile. Outre les relations industrielles et les pratiques de négociations, ses objets d’études, d’enseignement et d’intervention touchent l’économie sociale, l’insertion socio-économique, le modèle québécois de développement, les comparaisons internationales et, enfin, les questions de langue et de citoyenneté.

Professeur invité à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal, il a aussi été titulaire de la Chaire sur l’insertion socio-économique des personnes sans emploi à cette même université, membre de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture de l’INRS Culture et Société, et membre du Conseil de l’Institut de recherche sur le Québec, Centre René-Lévesque. Chercheur associé au Centre de recherche sur les innovations dans les syndicats, les entreprises et l’économie sociale (CRISES) ainsi qu’à l’Alliance Recherche Université-Communauté en économie sociale (ARUC é.s.), il a également été chercheur collaborateur au Laboratoire de recherche sur les politiques et les pratiques sociales (LAREPPS).

Il a présidé ou préside plusieurs conseils d’administration dont celui de l’entreprise d’insertion Insertech, celui de la Caisse d’Économique Solidaire Desjardins ainsi que celui du Conseil de la souveraineté du Québec et celui du Groupe d’économie solidaire du Québec (GESQ). Vice-président du Réseau Intercontinental de Promotion de l’Économie Sociale Solidaire (RIPESS), il a été membre du comité fondateur de l’Association Internationale Planet-Agora.

Enfin, Gérald Larose a marqué par sa contribution d’importants chantiers de réflexion sur le devenir de la société québécoise. Il a présidé les États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec, le Comité sur les pratiques commerciales dans le domaine du livre, la Consultation publique sur la «  proposition de soutien et de reconnaissance de l’action communautaire, un acteur essentiel du développement du Québec » et le chantier «  Pour une société équitable » du Sommet du Québec et de la Jeunesse. Et cette carrière riche en ramifications si remarquables, Gérald Larose l’a commencée les deux pieds bien enracinés dans la réalité, en oeuvrant comme travailleur social dans un quartier populaire de Montréal.

Pour son éminente contribution au fonctionnement de la société civile québécoise, je vous prie, Monsieur le doyen, de remettre à monsieur Gérald Larose la médaille des diplômés de la Faculté des arts et des sciences.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de premier et deuxième cycles de la Faculté des arts et des sciences
Le lundi 16 juin 2008