Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Gaston Bernier

En désignant Gaston Bernier Diplômé d’honneur 2012, l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information veut souligner sa longue et remarquable carrière à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec et son engagement exemplaire dans les associations du monde des bibliothèques, tant aux plans québécois et canadien qu’international.

Après l'obtention d'un diplôme de maîtrise en science politique de l’Université Laval en 1962, M. Bernier entreprend des études de baccalauréat en bibliothéconomie à l’Université de Montréal et obtient son diplôme en 1965. Dès lors, Gaston Bernier est à l’emploi des bibliothèques de l’Université Laval jusqu’en 1970, d’abord comme responsable de la bibliothèque de la Faculté des sciences sociales, puis comme chef du service des documents officiels. En 1970, il entre au service de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale où il œuvre pendant 30 ans jusqu’à sa retraite, en 2000. À son entrée à cette bibliothèque, il est nommé directeur du service de la référence. De 1975 à 1977, il est détaché en Côte d’Ivoire, où il contribue à la mise sur pied de la bibliothèque nationale de ce pays. À son retour, il devient directeur adjoint de la bibliothèque parlementaire québécoise, qu’il dirige de 1992 à 2000.

La Bibliothèque de l’Assemblée nationale est l’une des plus importantes bibliothèques de recherche au Québec. Elle est au service des parlementaires, du personnel de l’Assemblée, et constitue une référence incontournable pour les chercheurs en sciences sociales et en administration publique.

Pendant le quart de siècle où il occupe un poste de gestionnaire de l’institution, Gaston Bernier est l’artisan de nombreux changements technologiques dans les pratiques de gestion et de services. Sous sa gouverne, les services de la recherche, de la reconstitution des débats parlementaires de 1867 à 1963, de la gestion des documents et de la documentation de presse prennent une expansion considérable. De plus, il exerce tout au long de ses années à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale un rôle de mentorat : on s’accorde pour reconnaître qu’il a formé une génération de jeunes bibliothécaires.

Parallèlement à sa carrière, Gaston Bernier est particulièrement actif dans les associations professionnelles de son domaine d’activité. Il exerce des responsabilités à l’International Federation of Library Associations (IFLA), à l’Association des bibliothécaires parlementaires du Canada, au Programme d’appui à la restructuration des services documentaires des Parlements du Sud, à la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec, qu’il préside en 1984-1985, et à l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED), dont il est le président en 1994. Il reçoit l’année précédente la Médaille de la Ville de Paris pour sa contribution insigne au développement des bibliothèques parlementaires de la francophonie. Il est nommé en 2006 citoyen honoraire de la Ville de Lafayette; cette distinction lui est décernée par le Centre de développement du français en Louisiane.

Sa contribution aux revues scientifiques et professionnelles est continue et importante; et celle-ci augmente depuis sa retraite. Ses textes sont toujours bien documentés et rédigés dans une langue châtiée. Depuis sa retraite, on le voit très actif dans les colloques, notamment ceux de la Société du patrimoine politique du Québec. En 2002, il est l’artisan du Colloque international sur les bibliothèques parlementaires à l’occasion du centenaire de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec.

L’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information veut, à son tour, mettre en relief la longue et riche carrière de Gaston Bernier dans laquelle ressortent tant sa personnalité de rassembleur que ses talents d’animateur et de gestionnaire.

Pour souligner sa contribution exceptionnelle, M. Gérard Boismenu, doyen de la Faculté des arts et des sciences, lui a remis la  médaille de la Faculté.

Hommage rendu lors de la collation des grades de 2e cycle de la Faculté des arts et des sciences – cérémonie du lundi 6 novembre 2012 en soirée.