Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Lucie Robitaille

Détentrice d’un baccalauréat en chimie de l’Université Laval et d’un doctorat de l’Université de Montréal, ce dernier en chimie des polymères portant sur la synthèse et la caractérisation de matériaux pour des applications en optique non linéaire, Lucie Robitaille s’est joint en 1994 à titre d’agent de recherche au Centre de recherche sur les communications du Conseil national de la recherche à Ottawa. Elle y a commencé sa carrière, après un bref séjour à l’Agence spatiale canadienne. Elle a alors participé à la recherche stratégique sur les guides d’ondes polymères.

En 1998, elle fait le saut dans le secteur privé, d’abord à JDS Uniphase Corporation comme chef de groupe et, ensuite, à IatroQuest Corporation comme directrice des procédés chimiques en recherche/développement. Dans les 2 cas, elle a été responsable d’une équipe multidisciplinaire de chimistes, de physiciens et d’ingénieurs. Parmi les nombreux problèmes abordés, il y eut le développement de biocapteurs pour des applications en diagnostic médical et en biodéfense. Puis en 2005, elle est revenue au Conseil national de la recherche du Canada mais, cette fois-ci, à Montréal, à l’Institut des matériaux industriels comme chef de groupe. Son travail actuel porte sur la conception de matériaux de pointe et de systèmes polymères fonctionnels. Elle a à son actif une trentaine de publications scientifiques et brevets d’invention. Elle est aussi membre du Bureau de direction du Centre québécois sur les matériaux fonctionnels, un regroupement stratégique du FQRNT.

Ses responsabilités engagent non seulement des travaux en laboratoire mais aussi la supervision d’une équipe importante de techniciens et de professionnels. Au cours des années, elle a piloté plusieurs projets d’envergure multipartenaires, aux échelles nationale et internationale, avec, entre autres, l’Espagne et l’Allemagne. Plus récemment, elle a principalement œuvré dans des activités reliées au secteur de l’énergie et de l’automobile avec d’importants partenaires industriels : Bathium Canada, Ballard Power Systems, Automotive Fuel Cell Corporation et GM-Canada.

En plus d’une vie professionnelle active, Lucie Robitaille a pu développer une riche vie personnelle. Elle se définit comme un globe-trotteur, ayant parcouru une bonne partie de l’Europe et de l’Asie. Sa plus belle aventure, selon son propre témoignage, ce sont ses 2 voyages en Corée du Sud, où elle s’est rendue pour y adopter ses 2 jeunes enfants. Elle est aussi très fière de sa photo sur la célèbre muraille de Chine. La particularité de cette photo : elle y est seule, absolument seule, ce qui semble pratiquement impossible à ceux qui s’y sont rendus, puisqu’on s’y retrouve habituellement entourés de milliers d’autres visiteurs! Elle est également une sportive aguerrie, pratiquant le golf, le tennis, le vélo et le hockey.

Pour souligner la contribution exceptionnelle de Mme Lucie Robitaille, M. Gérard Boismenu, doyen de la Faculté des arts et des sciences, lui a remis la Médaille de la Faculté.

Hommage rendu lors de la Collation des grades de 1er cycle de la Faculté des arts et des sciences – cérémonie du mercredi 21 novembre 2012 en soirée.