Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Hommage à Banza Baya

Banza Baya, diplômé d‘honneur du Département de démographie

Détenteur d’un doctorat du Département de démographie depuis 1993, monsieur Banza Baya est un expert reconnu dans la recherche qualitative et quantitative et dans la recherche opérationnelle pour les domaines de la population et de la santé, notamment sur les questions relatives à la mortalité infantile, la reproduction et le sida.

Directeur général depuis 2011 de l’Institut national de la statistique et de la démographie, l’équivalent au Burkina Faso de Statistique Canada, il est à ce jour l’un des chercheurs les plus réputés de son domaine du continent africain. De nombreuses missions de recensement et d’évaluation, ainsi que des enquêtes et des consultations, lui ont été confiées tant par l’Organisation mondiale de la Santé que par l’UNICEF, la Banque africaine de développement et l’ONU.

Avec Thomas LeGrand, professeur à l’Université de Montréal, et à la suggestion de James Phillips du Population Council de New York, il a corédigé une proposition de projet à la fondation Bill & Melinda Gates, qui a reçu en 2003 un financement de près de 12 millions de dollars dont notre institution a pu bénéficier.

Monsieur Baya a également assumé la direction de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population de l’Université de Ouagadougou, l’un des meilleurs centres de formation et de recherche en démographie de l’Afrique francophone. Il y a notamment développé une plateforme d’évaluation des programmes mis en place pour favoriser la réduction de la mortalité infantile et l’accès aux services sociaux.

Comme professeur, monsieur Baya a souvent eu l’occasion d’enseigner l’analyse des données démographiques et les enjeux relatifs à la santé dans les pays africains. Il a publié de très nombreux articles sur ces sujets et a participé à plus de 45 colloques, congrès, ateliers et séminaires de recherche ou professionnels. Chercheur et enseignant respecté, monsieur Baya a notamment partagé ses connaissances avec la communauté scientifique de l’Université de Montréal en tant que formateur lors d’un atelier sur l’utilisation de la micro-informatique dans l’analyse des données démographiques.

L’Université Harvard et la Fondation Rockefeller ont su distinguer son parcours exemplaire et sa grande intégrité en l’accueillant au sein de leurs fellowships. L’engagement constat et remarquable de monsieur Baya auprès des populations et pour le développement des ressources en santé dans les pays d’Afrique constituent indéniablement une source de fierté pour le Département de démographie de notre Faculté.

Hommage rendu lors de la collation des grades de 1er cycle de la Faculté des arts et des sciences – cérémonie du mercredi 29 octobre 2014 en soirée.