Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Alain Vallée

Alain Vallée, diplômé d'honneur du Département de chimie

Titulaire d’un baccalauréat du Département de chimie en 1988, Alain Vallée poursuit ses études aux cycles supérieurs et obtient une maîtrise en 1989 et un Ph.D. en 1994, à l'Université de Montréal, sous la supervision du professeur Jacques Prud’homme.

Il se joint ensuite à l'équipe de chercheurs de l'Institut de recherche d'Hydro-Québec, l’IREQ, où il devient rapidement chef d'équipe en recherche et développement. Ses travaux visent à concevoir de nouveaux électrolytes à base de polymères pour des applications dans le domaine des batteries. Par la suite, il participe au développement d’une technologie basée sur l'utilisation du phosphate de lithium et de fer comme matériau cathodique.

De 2000 à 2007, il devient vice-président, Technologie, de la société AVESTOR, spécialisée dans la production et la vente de batteries au lithium, qui utilise la technologie conçue à l’IREQ pour des applications en télécommunications.

Depuis 2007, il est vice-président, Technologie, de Blue Solutions Canada inc., société établie au Canada et en France. Il y dirige le développement et la production de batteries au lithium à base de polymères pour des applications dans le domaine des véhicules électriques.

Auteur de plus de 20 brevets, il a toujours été très engagé dans le secteur de l’énergie, avec des projets allant de la recherche et du développement de nouvelles technologies à leur commercialisation. Pour ce faire, il a mis en place des collaborations avec des universités, en particulier avec l’Université de Montréal, afin d’optimiser les composants actuels des batteries ou, même, d’en développer de nouveaux.

Administrateur aguerri et créatif, il gère actuellement un budget de plus de 2,2 millions de dollars et une équipe de plus de 20 chercheurs composée d’ingénieurs, de physiciens et de chimistes.

Au fil des années, il est devenu l’un des meilleurs experts des batteries au lithium au Québec, avec une expérience non seulement en recherche et développement, mais aussi en production de composants fiables. Ses travaux contribuent à faire du Québec un leader mondial du domaine, ce qui est l’un des éléments principaux de la stratégie énergétique du Gouvernement du Québec, particulièrement dans le secteur des transports.

Hommage rendu lors de la collation des grades de la Faculté des arts et des sciences - cérémonie du 30 octobre 2017.