Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Rechercher

Katia Petit

Katia Petit, diplômée d’honneur de l'École de criminologie.

Katia Petit a obtenu son baccalauréat de l’École de criminologie en 2001. Un an plus tard, elle avait déjà terminé sa maîtrise en criminologie. L'efficacité, la concentration et la détermination, dont elle a fait preuve en tant qu'étudiante à l'Université de Montréal, lui ont permis de devenir aujourd’hui l'une des plus importantes gestionnaires du domaine de la criminologie au Québec.

En effet, en 15 ans seulement, elle est devenue directrice générale des affaires ministérielles au ministère de la Sécurité publique. Dans ce rôle très important, elle coordonne et assure le suivi de dossiers majeurs au Bureau de la sous-ministre de la Sécurité Publique, tout en assumant les responsabilités de la Direction de la vérification interne, des enquêtes et de l’inspection des corps de police, ainsi que du Bureau des relations avec les Autochtones.

Sa progression au ministère de la Sécurité publique a été rapide. En effet, peu après avoir obtenu son diplôme d'études supérieures, elle est embauchée en tant qu’analyste et agente de recherche en matière de lutte contre le crime organisé et de sécurité de l’État.

En moins de quatre ans, elle devient chef d'équipe à la Direction de la sécurité de l'État, y étant responsable du Centre de gestion de l’information de sécurité, une unité qui est chargée de réaliser des analyses relativement aux menaces à la sécurité de l’État. Quatre ans plus tard, elle est nommée adjointe exécutive du sous-ministre associé aux affaires policières et, peu de temps après, promue au rang de secrétaire générale du ministère de la Sécurité publique, un poste qu'elle occupe toujours en plus de ses nombreuses autres responsabilités.

En septembre 2014, elle est à la fois secrétaire générale et directrice du Bureau du sous-ministre, son travail consistant à assister et conseiller le ou la sous-ministre dans l’ensemble de ses fonctions. Ce n’était qu’une question de temps avant qu'elle ne soit recrutée pour son poste actuel de directrice générale.

L’École de criminologie est fière de présenter Katia Petit comme diplômée d’honneur.

D’une part, l’intérêt dont elle témoigne pour l’administration publique et la gestion de la sécurité était déjà manifeste durant ses études dans notre université. Étudiante boursière à la maîtrise, gagnante du Prix du ministre de la Sécurité publique en 2003 pour son mémoire portant sur les réseaux criminels, Katia Petit avait toutes les compétences requises pour poursuivre un doctorat et devenir une chercheuse réputée en criminologie. Mais, son intérêt pour le travail de terrain était clair dès le départ et sa vocation la poussait plutôt vers la fonction publique.

Ses réalisations impressionnantes en si peu de temps en ont fait l'une des membres les plus réputées et respectées de sa cohorte - une force constante et un exemple à suivre sur le plan de l'engagement et de l'intégrité.

Le parcours de Katia Petit fait la démonstration éclatante des liens étroits qui peuvent s’établir entre la formation en criminologie, la maîtrise de problèmes sociaux complexes et la résolution cohérente de ces problèmes, ainsi qu’entre un solide bagage et une vision forte et assurée.

Hommage rendu lors de la collation des grades de la Faculté des arts et des sciences - cérémonie du 4 novembre 2017.