Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Je donne

Rechercher

Marie-Josée Boivin

 Marie-Josée Boivin, diplômée d’honneur de l’École de relations industrielles

Après un baccalauréat spécialisé en relations industrielles obtenu en 1994, Marie-Josée Boivin obtient une maîtrise en gestion des ressources humaines à HEC Montréal. Depuis lors, sa carrière l’a conduite à l’étranger, notamment en Angleterre, aux États-Unis, et lui a permis de réaliser des mandats très diversifiés et de relever des défis parfois risqués qu’elle a su relever avec brio.

Sa carrière commence à la Banque de Montréal. En 1997, elle déménage à Toronto où elle vit les premiers pas de l’ère bancaire électronique, époque de profondes mutations dont on peut comparer les défis à ceux auxquels nous sommes tous confrontés aujourd’hui avec les transformations liées à l’adoption de technologies numériques et au développement de l’intelligence artificielle. 

Devenue experte en gestion du changement dans le secteur bancaire, Marie-Josée Boivin se joint à Deloitte Consulting en 2000 à titre de consultante. Elle y travaille pendant deux ans pour différents mandats qui la conduisent en Caroline du Sud, à Washington et de nouveau à Toronto.

En 2002, elle rejoint l’équipe des ressources humaines de Bell Canada, société au sein de laquelle elle a occupé des fonctions dans des domaines variés –  dont la finance – et a accepté des responsabilités croissantes dans le secteur des ressources humaines (le développement des marchés affaires, la rémunération globale), avant de devenir la vice-présidente du groupe en 2011. Depuis 2018, elle assume la direction des équipes d’acquisition de talents, du développement organisationnel, de la gestion du rendement, et elle est à la tête d’une équipe comptant une centaine de professionnels.

Ses responsabilités à des postes décisionnels lui ont permis d’être associée à des dossiers importants, notamment celui de la promotion de la santé mentale au travail, domaine dans lequel Bell fait preuve d’un incontournable leadership avec son programme Bell Cause pour la cause dont vous avez certainement suivi les campagnes de lutte contre la stigmatisation, d’amélioration de l’accès aux soins de santé et de soutien à la recherche depuis 2010. La participation de Marie-Josée Boivin à de nombreuses transformations organisationnelles témoigne d’ailleurs de son leadership dans un monde corporatif qui mise désormais de plus en plus sur la mobilisation et l’engagement des talents. Marie-Josée Boivin se penche aujourd’hui sur les questions de gestion de la diversité et de l’inclusion.

Hommage rendu lors de la collation des grades de la Faculté des arts et des sciences – cérémonie du 27 août 2019 – 10 h 30.