Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Je donne

Rechercher

Prix d'excellence en enseignement 2019

Prix d'excellence en enseignement de la FAS

Stéphanie Hovington

Stéphanie Hovington

Chargée de cours à l’École de psychoéducation, lauréate d’un Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Chargée de cours à l’École de psychoéducation depuis 2009, Stéphanie Hovington a démontré son vif intérêt pour l’innovation pédagogique en choisissant de réaliser à l’École de psychoéducation même son projet de thèse du doctorat en éducation qu’elle a entrepris en 2015. Dans ce cadre, elle a notamment conçu un dispositif pédagogique novateur pour l’encadrement des stagiaires.

Stéphanie Hovington a aussi créé un guide du stagiaire et un guide pédagogique pour les superviseurs de stage. Ce guide sera même utilisé en Haïti, où l’École de psychoéducation mène actuellement un programme de formation en psychoéducation à l’Université d’État d’Haïti.

Soucieuse d’améliorer les apprentissages des étudiantes et des étudiants, Stéphanie Hovington n’a pas hésité à transformer ses pratiques d’enseignement vers des pédagogies actives qui favorisent le développement des compétences, élément central dans un programme professionnalisant visant avant tout à former des praticiens. Ses stratégies et outils pédagogiques sont innovants et variés : exposés interactifs, mises en situation ou jeux de rôles.

Stéphanie Hovington obtient de très bonnes évaluations étudiantes pour ses cours. Les étudiantes et les étudiants apprécient sa passion pour la psychoéducation, son dynamisme, sa capacité à faire des liens entre la théorie et la pratique, son écoute et sa considération.

Voici comment elle résume sa philosophie d’enseignement : « Dans le cadre des cours que j’enseigne, qu’il s’agisse de petits ou de grands groupes, je privilégie des pédagogies s’inscrivant dans un paradigme socioconstructiviste qui place l’étudiante ou l’étudiant au cœur de ses apprentissages. En ce sens, j’ai choisi de mobiliser les pédagogies actives telles que la méthode des cas, les discussions, les jeux et la pédagogie par projets comme assises de ma pratique enseignante, car elles me permettent d’enseigner autrement. Ces pédagogies assurent un mariage harmonieux entre la théorie et la pratique, et mettent en place des conditions d’apprentissage gratifiantes pour les étudiantes et les étudiants. »

Théodore McLauchlin

Théodore McLauchlin

Professeur agrégé au Département de science politique, lauréat d’un Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Professeur au Département de science politique depuis 2013, Théodore McLauchlin est un spécialiste de l’étude des conflits armés et des guerres civiles.

Son enseignement se distingue par son approche inclusive, sa pédagogie active et sa contribution à la formation à la recherche tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs.

Dans ses cours, il apprend aux étudiantes et aux étudiants à traduire une idée dans un projet de recherche qu’ils doivent mener à bien. Pour ce faire, son enseignement combine de façon innovante encadrement individuel, travail avec les pairs et cours magistraux. À cela, s’ajoute la pédagogie inclusive qu’il applique dans tous ses cours afin de démocratiser la prise de parole et la participation de chacune et de chacun.

La qualité de son enseignement peut se mesurer notamment par la satisfaction des étudiantes et des étudiants. Les évaluations étudiantes qu’il obtient pour ses cours sont toujours excellentes, et cela, peu importe la taille du groupe.

Théodore McLauchlin est aussi activement engagé dans l’encadrement des étudiants et étudiantes participant à la Simulation des Nations Unies, ce qui leur permet d’enrichir leur expérience extracurriculaire.

Comme président du Comité paritaire sur l’inclusion, il a, de plus, joué un rôle clé pour solidifier et pérenniser un climat d’études sain au Département de science politique.

En résumé, voici comment il aborde son métier d’enseignant en termes de formation : « Du développement de connaissances et d’aptitudes qui seront transférables et utiles, peu importe le chemin que prendront les étudiantes et les étudiants à l’avenir. Analyser les nouvelles pour y trouver des logiques politiques; scruter les arguments et la preuve menée dans un texte; faire de la recherche dans le monde social, avec toutes ses complexités : ces aptitudes sont utiles dans de nombreux domaines de travail, et sont également cruciales comme citoyennes et citoyens. »

Frédéric Ouellet

Frédéric Ouellet

Professeur agrégé à l'École de criminologie, lauréat d'un Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Professeur à l'École de criminologie depuis 2012, Frédéric Ouellet est un spécialiste de l'étude des carrières criminelles. Ses recherches visent à analyser les criminels dans leur trajectoire pour mieux comprendre ce qui dicte les activités criminelles.

Professeur passionné par son domaine et pleinement investi tant dans son enseignement que dans la supervision d'étudiantes et d'étudiants, Frédéric Ouellet intègre des activités pédagogiques novatrices dans ses cours par l'analyse de cas réels.

Dans son cours de baccalauréat Trajectoires criminelles, le travail de session consiste à analyser la trajectoire d'un véritable délinquant. Pour une école professionnelle comme l'École de criminologie, ce type d'enseignement et d'activités d'apprentissage est exemplaire, et requiert de la part du professeur un engagement individualisé et continu tout au long du trimestre.

Frédéric Ouellet obtient d'excellentes évaluations étudiantes pour ses cours, et ce, pour tous les critères, à savoir les habiletés d'enseignement, l'intérêt pour l'enseignement et la stimulation, la relation professeur-étudiant et le défi intellectuel.

Aux cycles supérieurs, son engagement est tout aussi remarquable. Après avoir veillé à la restructuration de l'option stage en analyse criminologique du programme de maîtrise, il a créé un nouveau cours Encadrement de stage qui vise à donner aux étudiantes et étudiants les habiletés nécessaires à la production d'un rapport de stage. Il s'est ainsi démarqué comme un mentor et un soutien important à leur intégration professionnelle.

Sa philosophie d'enseignement est la suivante : « Je veux non seulement  amener les étudiantes et les étudiants à acquérir des connaissances en criminologie et des compétences en recherche et en analyse, mais aussi les aider à développer des compétences transversales essentielles à leur réussite académique et à leur entrée sur le marché du travail. Le rôle d'un enseignant ne se limite pas à la transmission d'un savoir disciplinaire, mais doit viser le développement plus complet des étudiantes et des étudiants. »

Geneviève Scavone

Geneviève Scavone

Chargée de cours au Département de psychologie, lauréate d’un Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Chargée de cours au Département de psychologie depuis 2014, Geneviève Scavone porte une attention particulière à l’innovation pédagogique dans l’ensemble des cours qu’elle donne et n’hésite pas à faire travailler les étudiantes et les étudiants sur des projets qui ont des retombées concrètes, par exemple, sur le sommeil des agents de bord chez Air Transat.

L’une des grandes qualités de son enseignement est qu’elle inspire, outille et stimule les étudiantes et les étudiants à développer une solide expertise en recherche, notamment dans le cadre du cours Laboratoire de recherche 1, sections Analyse expérimentale du sommeil et Neuroscience du développement. Ceci se dénote particulièrement lors de la présentation de leurs résultats de recherche à la Journée scientifique annuelle du Département.

Sans surprise, Geneviève Scavone obtient d’excellentes évaluations pour ses cours. Les commentaires sont souvent très élogieux : « professeure extraordinaire » « présentations bien organisées, claires et intéressantes », « une professeure qui captive l’intérêt, qui se préoccupe de ses élèves. », « excellente pédagogue! ».

Les étudiantes et les étudiants ont d’ailleurs reconnu officiellement la qualité de son enseignement à deux reprises en lui décernant le prix de la chargée de cours la plus inspirante au premier cycle du Département de psychologie pour les années 2017-2018 et 2018-2019.

En résumé, voici comment Geneviève Scavone présente sa philosophie d’enseignement : « À l’instar du célèbre psychologue humaniste Abraham Maslow, j’ai la conviction que la stimulation intellectuelle est un besoin psychologique contribuant à l’épanouissement de tout individu. Cette conviction s’illustre par mon dévouement dans l’élaboration de cours rigoureux et stimulants, ainsi que dans l’encadrement très individualisé que j’offre à mes étudiantes et étudiants. »

Ghislain Thibault

Ghislain Thibault

Professeur agrégé au Département de communication, lauréat d’un Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Professeur au Département de communication depuis 2015, Ghislain Thibault est un spécialiste de l’archéologie médiatique et des études des médias.

Professeur passionné, intéressant et intéressé, Ghislain Thibault se distingue par des utilisations innovantes des technologies de l’information dans ses cours, par exemple Twitter, la création de matériel pédagogique original, entre autres, une « capsule temporelle », des approches pédagogiques appropriées aux différents niveaux où il enseigne, comme une salle de classe inversée pour un séminaire de D.E.S.S. Il intègre aussi des visites de milieux professionnels dans ses cours.

Ghislain Thibault obtient d’excellentes évaluations étudiantes pour ses cours, où son sens de l’organisation, son enthousiasme et sa capacité d’adaptation aux réalités de ses étudiantes et étudiants, ainsi que l’intérêt indéfectible dont il fait preuve tant pour les matières qu’il enseigne que pour le développement d’outils pédagogiques adaptés, sont soulignées. Les commentaires sont souvent très élogieux : il est qualifié d’« excellent », de « passionné », de « fantastique », et d’« intéressant et intéressé par la matière ».

Sa philosophie d’enseignement est fondée sur deux principes : la confiance et l’écoute. Comme il le résume lui-même : « D’abord, j’ai confiance dans les capacités de réussite et d’apprentissage de tous les étudiants et étudiantes. À mon sens, la réussite dans un cours ne se résume pas à une note élevée, mais bien à une progression, quelle qu’elle soit. L’écoute m’apparaît aussi indispensable à un enseignement dynamique. En tentant de comprendre d’où ils et elles viennent et de quelles manières ils et elles appréhendent le monde, je cherche constamment à présenter le contenu du cours d’une manière qui va les marquer. »

Aranzazu Toquero Alvarez

Aranzazu Toquero Alvarez

Chargée de cours au Centre de langues, lauréate d’un Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts et des sciences.

Voici comment Aranzazu Toquero Alvarez, chargée de cours au Centre de langues depuis 2011, présente sa vision de l’enseignement : « Lors d’une entrevue, Daniel Pennac répondait à la question “Qu’est-ce qu’un bon professeur?” en disant qu’un bon professeur, c’est quelqu’un qui règle a priori le problème de la peur. Il s’attaque tout de suite à la peur, parce que la peur de ne pas répondre juste, d’avoir l’air idiot, la peur de décevoir et de se sentir inadéquat est le seul vrai barrage auquel font face les apprenants. Le bon professeur est, toujours selon M. Pennac, celui qui règle cette question d’entrée de jeu, celui qui transmet à sa classe : “Avec moi, vous n’aurez pas peur. Ça ne veut pas dire que vous ne travaillerez pas fort, mais je ne vous ferai pas sentir incapables.” Cette citation résume assez bien le cœur de ma philosophie en tant qu’enseignante, car le cœur prend précisément une grande place dans ma décision de continuer à exercer cette profession après vingt ans, et de la trouver toujours aussi fascinante. »

Aranzazu Toquero Alvarez incarne parfaitement cette philosophie d’audace. Par sa façon d’approcher l’enseignement, elle en est un modèle vivant pour les étudiantes et étudiants. Là où d’autres seraient freinés par l’hésitation ou la peur de l’imperfection, elle se lance, tente de nouvelles expériences, introduit l’usage de nouvelles technologies ou plateformes, dans le but de garder son enseignement dynamique et d’évoluer constamment dans ses approches pédagogiques.

Elle utilise régulièrement les télévoteurs en classe, ainsi que des outils et des applications comme Quizlet, Mentimeter, Kahoot et Padlet.

Sa rigueur et la qualité de son enseignement se traduisent de manière répétée par d’excellentes évaluations étudiantes. Elle est décrite comme une professeure exigeante, dynamique, engagée, qui met à la disposition de ses étudiantes et étudiants tout ce qu’il faut pour favoriser leur réussite et éveiller leur passion pour l’espagnol. Ils apprécient qu’elle les encourage à faire des liens avec la culture, la politique, l’économie et le contexte social, ce qui rend leur expérience d’autant plus riche. Pour plusieurs enfin, elle a été leur meilleur professeur à l’université.

Prix d’excellence en enseignement de l'UdeM

Vincent Denault,
chargé de cours, Département de communication
Nicoletta Dolce,
chargée de cours, Département de littératures et de langues du monde
Francis Fortin,
professeur agrégé, École de criminologie