Passer au contenu

/ Faculté des arts et des sciences

Je donne

Rechercher

Priorités et actions associées


3- DÉVELOPPER L’ACCOMPAGNEMENT PRÉOCTROI ET LE RAYONNEMENT DE NOS CHERCHEURS

L’augmentation des efforts nécessaires à la recherche de financement – sans parler des taux de succès volatiles – est un fardeau pesant lourdement sur les activités de nos chercheurs, auquel s’ajoutent les difficultés liées à la présentation des demandes sur des plateformes dont la convivialité est variable. La complexité du système de financement de la recherche est particulièrement déconcertante pour les nouveaux chercheurs. Le succès de nos nouveaux chercheurs dans l’obtention de fonds de recherche est pourtant crucial dans la mesure où il joue un rôle déterminant dans leur promotion et dans l’établissement d’une capacité de recherche dont ils bénéficieront tout au cours de leur carrière.

Le soutien à nos chercheurs lors de la préparation aux concours se réalise de manière informelle au sein des équipes, des unités, dans les centres de recherche et entre collègues, et de manière plus formelle grâce au soutien de la direction facultaire et du Bureau de la recherche, du développement et de la valorisation (BRDV). Nous nous concentrerons ici sur le renforcement du soutien qu’offrira le vice-décanat à la recherche et à la création.

Les concours étant très compétitifs, accroître le volume de demandes est presque vain. Il faut plutôt viser à faire exceller les demandes soumises pour augmenter les chances qu’elles soient financées. Outre le soutien inestimable offert actuellement par le vice-décanat, la révision scientifique présoumission par des pairs reste l’un des meilleurs moyens d’améliorer nos demandes de subvention. Cette démarche est pour le moment variable, selon la capacité des chercheurs à trouver du soutien et à solliciter de l’aide. Elle n’a jusqu’à présent pas été formalisée à la Faculté, alors qu’elle l’est dans d’autres universités au Canada. Nous souhaitons offrir et coordonner un système de mentorat interne et un encadrement de prérévision par des experts externes, en particulier pour les demandes des professeurs en début de carrière et pour les demandes d’envergure de tous nos chercheurs. Nous espérons que ces démarches augmenteront le succès du processus de demandes, tout en réduisant son caractère anxiogène.

Les grands concours cycliques, comme les FCI Innovation, les regroupements stratégiques, les équipes de recherche et les partenariats CRSH, ont des exigences et des spécificités propres et nous souhaitons consacrer des ressources dédiées pour accompagner les professeurs à mieux comprendre ces particularités. La plupart de ces projets exigent la mise en place de partenariats pour être compétitifs, voire éligibles. Ces démarches, souvent mal connues des chercheurs, sont lourdes et chronophages. Elles sont pourtant essentielles, notamment lorsque les partenariats de nos chercheurs évoluent ensuite vers du financement philanthropique. La constitution de grands projets et le démarchage de partenaires nous permettent souvent de cibler des dossiers à haut potentiel philanthropique qui aident ensuite à la pérennisation des activités de recherche et facilitent le recrutement des meilleurs professeurs et étudiants d’ici et d’ailleurs. Le potentiel structurant de ces projets d’envergure et leurs retombées scientifiques, financières et en matière de réputation sont inestimables.

Il est impératif de travailler à réduire le fardeau administratif des chercheurs tout en les aidant à bien répondre à des demandes de subventions. Cette amélioration requiert une meilleure coordination entre la direction de la Faculté en particulier l’équipe du vice-décanat à la recherche et à la création, le vice-rectorat, le Bureau de la recherche, du développement et de la valorisation (BRDV), le Bureau de la conduite responsable en recherche et les autres formes de soutien administratif disponibles à l’Université. Cet effort concerne autant l’accompagnement des chercheurs en préoctroi que la phase postérieure à l’octroi pour faciliter les suivis et les comptes rendus attendus.

Cette amélioration de la coordination est tout aussi nécessaire au rayonnement de nos chercheurs. La compétitivité des projets de recherche et de la Faculté dépend en partie de la réputation de nos professeurs. L’obtention de prix et de distinctions passe par des concours qui sont encore plus compétitifs que les concours de subventions et requiert, là encore, un soutien particulier dans des procédures qui ne sont pas connues de la plupart.

Exemples d'actions pour améliorer l'expérience des professeurs

Exemples d’actionsPersonnes-Ressources                            État d'avancement
Offrir et coordonner un système de mentorat interne et un encadrement de prérévision par des experts externes.Sébastien SauvéProjet de révision par les pairs en place et en progression
Projet de coaching à démarrer en 2020
Réduire le fardeau administratif des professeurs en coordonnant mieux nos actions avec diverses unités de l’Université.Sébastien SauvéEn cours
Renforcer le soutien aux professeurs pour leur mise en candidature aux concours en aidant dans la rédaction des lettres.Sébastien SauvéDémarré avec objectif de bonifier en 2020

Vers le haut